Des différents usages de la psychanalyse.

Publié le par Le désert du réel

 

...au prix de quel préjudice de la capacité d’agir et de la capacité de jouir, la normalité exigée est acquise. Freud, L’inquiétante étrangeté.

Dis que c'est Oedipe, sinon t'auras une gifle ! 

Pourquoi les hommes se battent-ils pour leur servitude comme s'il s'agissait de leur liberté ? Spinoza.

 


6a0133ee47fab8970b0133f32e78e4970b-320wi.jpg

 


    Il n'a pas fallu attendre une petite chose aussi insignifiante qu'Onfray pour que la critique de Freud et de la psychanalyse ait lieu. On doit à Reich  d'avoir attaqué dans La Révolution sexuelle la réaction de Freud contre le caractère révolutionnaire de sa propre découverte : en favorisant la répression et le refoulement des désirs, les exigences morales et sexuelles portées par l'éducation familiale et sociale limitent la capacité de jouir et d'agir d'un individu. Mais au lieu de penser les conditions politiques du dépassement de cette morale sexuelle propre à une société donnée, il finit par insister sur l'importance de cette répression dans le processus de civilisation. Ou par préconiser la sublimation. Ou la cure analytique pour les moins chanceux.
    Deleuze et Guattari tapent alors sur la violence que le système Freud impose au désir en écrasant systématiquement tous les désirs du sujet sur le triangle œdipien, en rabattant la multiplicité des désirs sur le système famille : papa-maman ; et en limitant le désir à un manque, bloquant ainsi toute sa puissance productive. Dis que c'est Oedipe, sinon t'auras une gifle ! 
   Il faut encore attaquer par un autre biais : celui des usages pratiques et possible de la psychanalyse - ses usages politiques. C'est le projet d'Adam Curtis dans le documentaire The Century of the self. Comment le travail de Freud  qui met à jour l'existence d'une vie psychique inconsciente constituée de désirs contradictoires a été convoqué, utilisé et souvent déformé : pour élaborer des techniques de manipulation des désirs par le biais de la propagande publicitaire ; pour tester, contrôler et normaliser les individus ; pour retourner la critique révolutionnaire du contrôle et de la répression en faisant naître finalement une nouvelle conception du sujet : un petit "moi-je" , unique, et  libre de réaliser sa singularité en ... consommant ; enfin pour élaborer des nouvelles formes de mobilisation et de contrôle dans la gestion démocratique la plus moderne.
    Le vingtième siècle voit apparaitre une nouvelle forme de subjectivité en même temps qu'une nouvelle forme de contrôle de ces subjectivités. Témoignant par là qu'il n'existe pas de régime de domination politique et économique qui ne soit en même temps et intégralement un régime affectif qui capte et travaille les désirs. "La production sociale et les rapports de production sont une institution du désir, les affects ou les désirs font partie de l'infrastructure  [économique] elle-même". Deleuze semble commenter. Encore : "Il est donc important pour la société de réprimer le désir, et même de trouver mieux que la répression, pour que la répression, la hiérarchie, l'exploitation, l'asservissement soient eux-mêmes désirés. La production sociale des "biens" impose sa règle au désir par l'intermédiaire d'un moi dont l'unité fictive est garantie par les biens eux-mêmes". Dans le siècle du moi, The Century of the Self.
Mais dans ces désirs se trouvent aussi les moyens de rompre cette répression.
 

 

sugar-ad.jpg

 

Présentation éditeur : La remarquable série d’Adam Curtis pour la BBC, « The Century of the Self »,  analyse, en quatre épisodes d’environ une heure,  le développement de l’individu consommateur roi avec comme toile de fond le rôle des descendants de Freud.

 

Les quatres épisodes en VOST.

Le premier épisode de la série est consacré  à l’histoire de la relation entre Freud et son neveu américain, Edward Bernay.  Bernays  a inventé le métier des relations publiques (le marketing publicitaire en fait) dans les années 1920 et fut la première personne à utiliser les idées de Freud pour manipuler les masses. Il a montré aux sociétés américaines comment faire en sorte que les individus veuillent des choses dont ils n’avaient pas besoin en liant la production de masse de biens de consommation à leurs désirs intérieurs.

 

 

 

Le deuxième épisode explore comment ceux qui étaient au pouvoir dans l’après-guerre ont utilisé les idées de Freud sur l’inconscient pour tester et contrôler les masses.

Dans les années 1960, un groupe radical de psychothérapeutes a mis en cause l’influence des idées de Freud aux Etats-Unis. Ils étaient inspirés par les idées de Wilhelm Reich, un élève de Freud, qui s’était retourné contre lui et était détesté par la famille de Freud. Il croyait que le moi intérieur n’avait pas à être réprimé ou contrôlé. Il devait être encouragé à s’exprimer.

De là est né un mouvement politique qui a cherché à créer des êtres nouveaux libres de la conformité psychique qui avait implantée dans les esprits des individus par les entreprises et la politique.

Le troisième épisode montre comment les sociétés américaines réalisèrent bien vite qu'il était de leur intérêt d’encourager les individus à ressentir qu’ils étaient uniques et à leur vendre ensuite les moyens d’exprimer cette individualité. Pour ce faire ils se tournèrent vers les techniques développées par les psychanalystes freudiens pour lire les désirs intérieurs de ces nouveaux moi.

Le quatrième et dernier épisode explique comment les politiciens de gauche, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, se sont tournés vers les techniques développées par le milieu des affaires pour lire les désirs profonds du moi et y répondre.


A lire et voir :
Wilhelm Reich, La révolution sexuelle
Deleuze et Guattari, Capitalisme et schizophrénie 1 : L’Anti-Œdipe

Deleuze à propos du rabattement du désir sur le champ familial chez Mélanie Klein :
http://www.youtube.com/watch?v=wtueJMw7s-c

Edward Bernays, Propaganda ; Comment manipuler l'opinion en démocratie ?
Présentation éditeur : « LE manuel classique de l'industrie des relations publiques », selon Noam Chomsky. Véritable petite guide pratique écrit en 1928 par le neveu américain de Sigmund Freud, ce livre expose cyniquement et sans détour les grands principes de la manipulation mentale de masse ou de ce que Bernays appelait la « fabrique du consentement ».

Un exemple de manipulation grossière de l'inconscient psychique :

Des différents usages de la psychanalyse.

Publié dans Enfer et désert

Commenter cet article

Fraktal 20/10/2012 17:23

Attention aux contradictions du Surréalisme détourné par Breton & Aragon !! :

Ce n' est pas manquer de courtoisie que de s' exprimer sincèrement afin de restituer à Armand ROBIN , à René Daumal & Ribemont-Dessaignes & "Le Grand-Jeu" , mais surtout ,chronologiquement
, à DADA , ce que le Surréalisme papal de Breton et ce ce personnage assez intransigeant d' Aragon (qui cela dit l' était moins que sa femme Elsa , une véritable teigne d' après tous les
TEMOIGNAGES CONTEMPORAINS ...) tout ce que la phalange surréaliste "officielle" avait soigneusement OMIS & passé sous silence ... :

- Armand ROBIN , vous connaissez ?
le 20/10/2012 Fractal-Khaos

ARAGON, mais quelle ordure, quelle immense crapule !! : Connaissez-vous le grand, le génial & unique ARMAND ROBIN ?? : Lisez-le , mettez-vs au courant de toutes les crasses que lui avait fait
Aragon , peut-être que là vous pourrez enfin comprendre le point de vue Anarchiste sur ce détournement de DADA que fut le papi$me de Breton , et que "Le Grand-Jeu" essaya de restituer &
continuer ...

* Votre nom : Fractal-Khaos
* Votre Email : fractal.khaos@gmail.com
* Sujet de votre message : Armand ROBIN , vous connaissez ?
* Votre livre préféré : "L' INNOMMABLE" de Beckett

le 20/10/2012 Fractal-Khaos

Nous n' oublions pas que André Breton était le fils d' un gendarme , dont il gardait , dont il a gardé jusqu' à sa mort une certaine rigidité & une mauvaise foi certaine : sans compter tout ce
qu' il devait à Tristan TZARA & DADA , et outre ses expulsions & innombrables rejets pulsionnels , très irrationnels & infondés , comme par ex. celui de Ribemont-Desssaignes & ses
omissions très peu innocentes vis-à-vis du grand René DAUMAL & du "Grand-Jeu" , veine artistique sur laquelle nous sommes en train d' écrire un ouvrage ...

Ceux qui signent ce message ont été marqué(s) à vie par "NADJA" , à l' âge de 19 ans , puis "Les Pas Perdus" , "l' Amour Fou" (inférieur à Nadja d' après nous ...) ; TOUTEFOIS nous avons su évoluer
depuis , et rendre à TZARA / DADA & au Grand-Jeu ce qui leur appartenait ! ... ; enfin (mais il n' y a jamais d' enfin ) , il y a cette impardonnable ERREUR de l' inscription ou adhésion au
abrutis du P.C.F. par la phalange Surréaliste , entendre par Breton puisque c' est lui qui décidait de tout n' est-ce-pas ... : Saviez-vous seulement qu' à la FIN DE SA VIE , BRETON AVAIT RECONNU
QUE LE SURREALISME AURAIT DÛ PLUTÔT ADHERER À l' ACRATIE OU l' ANARCHISME , au lieu de s' empatouiller dans le bourbier stalinien du PCF ??!!? but it was too late ! ...
Nous sommes tombés sur votre site en faisant des recherches sur le grand Péret , et qques autres véritables Suréalistes qui ont vécu leur Soif d' Absolu jusqu' au bout , sans de mesquins calculs et
sans cette soif malsaine de protagoni$me papal ...

Fraktal 20/10/2012 17:09

Armand ROBIN ; "Le Grand-Jeu" , René DAUMAL & Ribemont-Dessaignes ...

Ce n' est pas manquer de courtoisie que de s' exprimer sincèrement afin de restituer à Armand ROBIN , à René Daumal & Ribemont-Dessaignes & "Le Grand-Jeu" , mais surtout ,chronologiquement
, à DADA , ce que le Surréalisme papal de Breton et ce ce personnage assez intransigeant d' Aragon (qui cela dit l' était moins que sa femme Elsa , une véritable teigne d' après tous les
TEMOIGNAGES CONTEMPORAINS ...) tout ce que la phalange surréaliste "officielle" avait soigneusement OMIS & passé sous silence ... :

- Armand ROBIN , vous connaissez ?
le 20/10/2012 Fractal-Khaos

ARAGON, mais quelle ordure, quelle immense crapule !! : Connaissez-vous le grand, le génial & unique ARMAND ROBIN ?? : Lisez-le , mettez-vs au courant de toutes les crasses que lui avait fait
Aragon , peut-être que là vous pourrez enfin comprendre le point de vue Anarchiste sur ce détournement de DADA que fut le papi$me de Breton , et que "Le Grand-Jeu" essaya de restituer &
continuer ...

* Votre nom : Fractal-Khaos
* Votre Email : fractal.khaos@gmail.com
* Sujet de votre message : Armand ROBIN , vous connaissez ?
* Votre livre préféré : "L' INNOMMABLE" de Beckett

le 20/10/2012 Fractal-Khaos

Nous n' oublions pas que André Breton était le fils d' un gendarme , dont il gardait , dont il a gardé jusqu' à sa mort une certaine rigidité & une mauvaise foi certaine : sans compter tout ce
qu' il devait à Tristan TZARA & DADA , et outre ses expulsions & innombrables rejets pulsionnels , très irrationnels & infondés , comme par ex. celui de Ribemont-Desssaignes & ses
omissions très peu innocentes vis-à-vis du grand René DAUMAL & du "Grand-Jeu" , veine artistique sur laquelle nous sommes en train d' écrire un ouvrage ...

Ceux qui signent ce message ont été marqué(s) à vie par "NADJA" , à l' âge de 19 ans , puis "Les Pas Perdus" , "l' Amour Fou" (inférieur à Nadja d' après nous ...) ; TOUTEFOIS nous avons su évoluer
depuis , et rendre à TZARA / DADA & au Grand-Jeu ce qui leur appartenait ! ... ; enfin (mais il n' y a jamais d' enfin ) , il y a cette impardonnable ERREUR de l' inscription ou adhésion au
abrutis du P.C.F. par la phalange Surréaliste , entendre par Breton puisque c' est lui qui décidait de tout n' est-ce-pas ... : Saviez-vous seulement qu' à la FIN DE SA VIE , BRETON AVAIT RECONNU
QUE LE SURREALISME AURAIT DÛ PLUTÔT ADHERER À l' ACRATIE OU l' ANARCHISME , au lieu de s' empatouiller dans le bourbier stalinien du PCF ??!!? but
it was too late ! ...

Nous sommes tombés sur votre site en faisant des recherches sur le grand Péret , et qques autres véritables Suréalistes qui ont vécu leur Soif d' Absolu jusqu' au bout , sans de mesquins calculs et
sans cette soif malsaine de protagoni$me papal ...

Fraktal 20/10/2012 17:06

Armand ROBIN , Le "Grand-Jeu" , etc ... :

Ce n' est pas manquer de courtoisie que de s' exprimer sincèrement afin de restituer à Armand ROBIN , à René Daumal & Ribemont-Dessaignes & "Le Grand-Jeu" , mais surtout ,chronologiquement
, à DADA , ce que le Surréalisme papal de Breton et ce ce personnage assez intransigeant d' Aragon (qui cela dit l' était moins que sa femme Elsa , une véritable teigne d' après tous les
TEMOIGNAGES CONTEMPORAINS ...) tout ce que la phalange surréaliste "officielle" avait soigneusement OMIS & passé sous silence ... :

- Armand ROBIN , vous connaissez ?
le 20/10/2012 Fractal-Khaos

ARAGON, mais quelle ordure, quelle immense crapule !! : Connaissez-vous le grand, le génial & unique ARMAND ROBIN ?? : Lisez-le , mettez-vs au courant de toutes les crasses que lui avait fait
Aragon , peut-être que là vous pourrez enfin comprendre le point de vue Anarchiste sur ce détournement de DADA que fut le papi$me de Breton , et que "Le Grand-Jeu" essaya de restituer &
continuer ...

* Votre nom : Fractal-Khaos
* Votre Email : fractal.khaos@gmail.com
* Sujet de votre message : Armand ROBIN , vous connaissez ?
* Votre livre préféré : "L' INNOMMABLE" de Beckett

le 20/10/2012 Fractal-Khaos

Nous n' oublions pas que André Breton était le fils d' un gendarme , dont il gardait , dont il a gardé jusqu' à sa mort une certaine rigidité & une mauvaise foi certaine : sans compter tout ce
qu' il devait à Tristan TZARA & DADA , et outre ses expulsions & innombrables rejets pulsionnels , très irrationnels & infondés , comme par ex. celui de Ribemont-Desssaignes & ses
omissions très peu innocentes vis-à-vis du grand René DAUMAL & du "Grand-Jeu" , veine artistique sur laquelle nous sommes en train d' écrire un ouvrage ...

Ceux qui signent ce message ont été marqué(s) à vie par "NADJA" , à l' âge de 19 ans , puis "Les Pas Perdus" , "l' Amour Fou" (inférieur à Nadja d' après nous ...) ; TOUTEFOIS nous avons su évoluer
depuis , et rendre à TZARA / DADA & au Grand-Jeu ce qui leur appartenait ! ... ; enfin (mais il n' y a jamais d' enfin ) , il y a cette impardonnable ERREUR de l' inscription ou adhésion au
abrutis du P.C.F. par la phalange Surréaliste , entendre par Breton puisque c' est lui qui décidait de tout n' est-ce-pas ... : Saviez-vous seulement qu' à la FIN DE SA VIE , BRETON AVAIT RECONNU
QUE LE SURREALISME AURAIT DÛ PLUTÔT ADHERER À l' ACRATIE OU l' ANARCHISME , au lieu de s' empatouiller dans le bourbier stalinien du PCF ??!!? but it was too late ! ...
Nous sommes tombés sur votre site en faisant des recherches sur le grand Péret , et qques autres véritables Suréalistes qui ont vécu leur Soif d' Absolu jusqu' au bout , sans de mesquins calculs et
sans cette soif malsaine de protagoni$me papal ...

Fraktal 20/10/2012 17:02

J' apprécie à sa juste valeur la citation de RAUL RUIZ , que j' ai connu personnellement et surtout dont j' ai tjrs apprécié l' œuvre ; sans compter que deviser avec lui était un plaisir presque
comparable à celui de passer une Nuit de cuite avec Roland TOPOR ! ...

Fraktal 20/10/2012 16:59

Ce n' est pas manquer de courtoisie que de s' exprimer sincèrement afin de restituer à Armand ROBIN , à René Daumal & Ribemont-Dessaignes & "Le Grand-Jeu" , mais surtout ,chronologiquement
, à DADA , ce que le Surréalisme papal de Breton et ce ce personnage assez intransigeant d' Aragon (qui cela dit l' était moins que sa femme Elsa , une véritable teigne d' après tous les
TEMOIGNAGES CONTEMPORAINS ...) tout ce que la phalange surréaliste "officielle" avait soigneusement OMIS & passé sous silence ... :

- Armand ROBIN , vous connaissez ?
le 20/10/2012 Fractal-Khaos

ARAGON, mais quelle ordure, quelle immense crapule !! : Connaissez-vous le grand, le génial & unique ARMAND ROBIN ?? : Lisez-le , mettez-vs au courant de toutes les crasses que lui avait fait
Aragon , peut-être que là vous pourrez enfin comprendre le point de vue Anarchiste sur ce détournement de DADA que fut le papi$me de Breton , et que "Le Grand-Jeu" essaya de restituer &
continuer ...

* Votre nom : Fractal-Khaos
* Votre Email : fractal.khaos@gmail.com
* Sujet de votre message : Armand ROBIN , vous connaissez ?
* Votre livre préféré : "L' INNOMMABLE" de Beckett

le 20/10/2012 Fractal-Khaos

Nous n' oublions pas que André Breton était le fils d' un gendarme , dont il gardait , dont il a gardé jusqu' à sa mort une certaine rigidité & une mauvaise foi certaine : sans compter tout ce
qu' il devait à Tristan TZARA & DADA , et outre ses expulsions & innombrables rejets pulsionnels , très irrationnels & infondés , comme par ex. celui de Ribemont-Desssaignes & ses
omissions très peu innocentes vis-à-vis du grand René DAUMAL & du "Grand-Jeu" , veine artistique sur laquelle nous sommes en train d' écrire un ouvrage ...

Ceux qui signent ce message ont été marqué(s) à vie par "NADJA" , à l' âge de 19 ans , puis "Les Pas Perdus" , "l' Amour Fou" (inférieur à Nadja d' après nous ...) ; TOUTEFOIS nous avons su évoluer
depuis , et rendre à TZARA / DADA & au Grand-Jeu ce qui leur appartenait ! ... ; enfin (mais il n' y a jamais d' enfin ) , il y a cette impardonnable ERREUR de l' inscription ou adhésion au
abrutis du P.C.F. par la phalange Surréaliste , entendre par Breton puisque c' est lui qui décidait de tout n' est-ce-pas ... : Saviez-vous seulement qu' à la FIN DE SA VIE , BRETON AVAIT RECONNU
QUE LE SURREALISME AURAIT DÛ PLUTÔT ADHERER À l' ACRATIE OU l' ANARCHISME , au lieu de s' empatouiller dans le bourbier stalinien du PCF ??!!? but it was too late ! ...
Nous sommes tombés sur votre site en faisant des recherches sur le grand Péret , et qques autres véritables Suréalistes qui ont vécu leur Soif d' Absolu jusqu' au bout , sans de mesquins calculs et
sans cette soif malsaine de protagoni$me papal ...