Destruction des sols et du monde paysan : " la fin de cette civilisation".

Publié le par Le désert du réel

"Maintenant on pourrait presque enseigner aux enfants dans les écoles comment la planète va mourir, non pas comme une probabilité mais comme l’histoire du futur. On leur dirait qu’on a découvert des feux, des brasiers, des fusions, que l'homme avait allumé et qu’il était incapable d’arrêter. Que c’était comme ça, qu’il y avait des sortes d’incendie qu’on ne pouvait plus arrêter du tout. Le capitalisme a fait son choix : plutôt ça que de perdre son règne."
Entretien avec Marguerite DURAS, Le Matin, 4 juin 1986

 

Quatre témoignages de Claude Bourguignon, agronome, qui tendent vers la même conclusion,  "la destruction de cette civilisation", nous dit-il sobrement, pas illuminé pour deux sous.

 

1. "Ca meurt, ça meurt !", nous dit-il à propos des sols cultivés bombardés de pesticides et de produits fongiques.

Vidéo extraite du film " Alerte à Babylone " de Jean Druon aux éditions "Voir et Agir" :
http://voiretagir.org/spip .php?article27&var_recherc he=alerte+%C3%A0+babylone

 

2. Après l'opération de destruction du monde paysan achevée, l'immense famine : l'humanité va crever de faim, ce qui va entraîner la destruction de cette civilisation.

Extrait 2 du documentaire, "Sous les pavés la terre", de Thierry Kruger et Pablo Girault.

 

3. 90% de l’activité biologique des sols cultivés a été détruite par l’agriculture intensive. Moins il y a de vie dans le sol, plus il faut nourrir les plantes avec des engrais chimiques. Les plantes sont donc malades, il faut donc les soigner avec des pesticides, des poisons. Les gens mangent donc des plantes malades et sont donc  malades. Ils mangent alors des médicaments. Mais comme c'est les mêmes entreprises qui vendent les engrais, les pesticides et les médicaments, vous avez un système qui tourne très bien.
Un extrait du documentaire de Olivier Sarrasin, Bio-attitude sans béatitude.

4. Claude Bourguignon témoigne sur le délire productiviste.

Extrait de "Solutions locales pour un désordre global" de Colinne Serreau.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article