Sur Dieudonné

Publié le par Le désert du réel

1. Quiconque critique sérieusement l'Etat israélien en tant qu'il s'agit essentiellement d'un Etat raciste, colonial et criminel dont la stratégie politique à l'égard des palestiniens relève de la purification ethnique, est assimilé à un antisémite, fût-il juif (1).

2. Il existe des antisémites réels dans l'extrême droite fascisante française qui masque leur antisémitisme derrière une critique superficielle d'Israël, du sionisme et plus confusément des juifs.

3. En bref, la critique de l'Etat israélien est régulièrement assimilée à de l'antisémitisme mais des antisémites réels masquent leur antisémitisme réel derrière un antisionisme de pacotille.

4. De toute évidence, Dieudonné, dans ses propos grossiers et simplificateurs, ses alliances avec l'extrême droite, le soutien qu'il apporte à différents tyrans, son obsession paranoïaque et complotiste sur les juifs en général sans critique sérieuse de la politique israélienne se rapproche largement de la tradition antisémite d'extrême droite pour laquelle la haine des juifs est passée devant la haine des arabes et a rendu possible une alliance contre-nature entre ces militants identitaires, fascistes, nationalistes et des personnes issues de la colonisation et généralement musulmanes. On a pu voir alors Dieudonné serrer la main de Serge Ayoub. Et le théâtre de la main d'or attire à la fois les jeunes militants fascistes et de jeunes musulmans des quartiers populaires. En toile de fond, le projet de Soral : faire que les musulmans intégrés et donc patriotes votent Le Pen, et rejeter ce qu'il nomme les islamo-racailles. Voilà pour l’anti système.

5. C'est précisément en raison de tous ces gestes que Dieudonné a été abandonné par différentes organisations politiques dont le soutien à la lutte palestinienne et l'opposition à l'Etat d'Israël ne partage rien avec l'antisémitisme d'extrême droite. La vérité est celle-ci : Dieudonné dessert fondamentalement la lutte palestinienne et ceux qui la soutiennent(2).

6.Etre sans concession pour Dieudonné ça n'est pas pour autant soutenir Valls et rester aveugle à l'opération politique qui consiste à agiter l'antiracisme républicain vide. Utilisé ici sous la forme de la lutte contre l'antisémitisme, il vise à masquer précisément le racisme d'Etat institutionnel de la république française qui chasse les roms, rafle les immigrés, fait valoir la préférence nationale dans la fonction publique et maintient l'ordre dans les quartiers populaires en poursuivant la violence coloniale qui marque son histoire.

En bref et pour faire simple au risque d'être grossier : Ni Dieudonné, ni Valls, ni antisémitisme, ni Israël.

(1)

Détruire la Palestine ou comment terminer la guerre de 1948, Tanya Reihart , La fabrique, 2002

Le nettoyage ethnique de la Palestine, Ilan Pappé, Fayard, 2006

(2)

http://indigenes-republique.fr/houria-bouteldja-denonce-le-rapprochement-de-dieudonne-avec-lextreme-droite/

http://blog.mondediplo.net/2009-05-16-Dieudonne-rejete-par-le-mouvement-de-solidarite

http://indigenes-republique.fr/dieudonne-les-juifs-et-nous/

Ici, Dieudonné serre la main de Serge Ayoub alias bastskin, figure historique des skins fascistes.

Ici, Dieudonné serre la main de Serge Ayoub alias bastskin, figure historique des skins fascistes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TYG 13/01/2014 08:31

voici un autre article qui essai de décrypter dieudo :
http://2ccr.wordpress.com/2014/01/10/dieudonne-ne-me-fait-plus-rire/